Vers un confinement « d’au moins six semaines »?

Publié le 25 mars 2020

Le conseil scientifique de l’exécutif préconise un confinement « d’au moins six semaines ». Selon ses membres, il est indispensable de prolonger le confinement. Pour eux, deux semaines, ce n’est pas suffisant pour se rendre compte de la gravité de la situation : « les effets épidémiologiques du confinement ne peuvent être observés qu’à partir d’une durée de deux à trois semaines à partir de sa mise en œuvre. Trois semaines après le démarrage du confinement sont donc nécessaires pour obtenir une première estimation de son impact », écrivent-ils dans leur bilan. Ils expliquent également qu’il n’est « pas encore possible d’anticiper une date de sortie du confinement ».

Un confinement prolongé et durci

D’après le conseil scientifique, « le confinement durera vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place ». Suite aux 92 000 infractions relevées ce mardi, il conseille également un durcissement des règles de confinement. Le conseil voudrait donc « restreindre les possibilités de déplacement, de transport voire de sortie du domicile, ou l’accès à certaines activités, y compris le travail hors du domicile pour des activités non essentielles ».

Dans leur bilan, les membres du conseil soulèvent également le point de la vie après confinement. Le gouvernement doit donc s’assurer que les éléments d’une stratégie post-confinement sont opérationnels. Le conseil scientifique explique qu’il donnera prochainement un avis sur la stratégie de sortie du confinement.


En cours de diffusion

Titre

Artiste