Taxe habitation, prêts à taux zéro, APL… ce qui change en 2020

Publié le 24 décembre 2019

Le passage à l’année 2020 signifiera plusieurs changements dans la législation immobilière et fiscale. Première concernée : la taxe habitation. Comme prévu, elle sera supprimée pour les 80% de foyers les plus modestes. Pour les 20% restant, il faudra attendre. La suppression de cette taxe se fera progressivement, jusqu’à disparaître totalement en 2023.

Concernant le prêt à taux zéro, il est maintenu… mais pas partout. Si le PTZ est toujours d’actualité dans le neuf, dans les grandes métropoles, ce ne sera plus le cas en zone B2 et C. Il s’agit des villes moyennes et des secteurs ruraux. Enfin, les prêts à taux zéro resteront en vigueur jusqu’en 2021, dans l’ancien en zone B2 et C. Cependant, ils seront exclusifs aux travaux importants, dont le coût atteint au moins 25% du prix d’achat du bien.

Enfin, les APL changent également. Ici, c’est la méthode de calcul qui évolue. Désormais, l’aide personnalisé au logement sera calculée sur la base des ressources des douze derniers mois glissants. De plus, leur montant sera actualisé tous les trimestres, et non plus tous les ans. Des modifications qui affecteront notamment les jeunes qui entrent dans la vie active. L’État espère toutefois économiser un milliard d’euros par an.


En cours de diffusion

Titre

Artiste