Quelles sont les entreprises qui ont gâché la vie des consommateurs en 2019 ?

Publié le 27 décembre 2019

Depuis trois ans, le magazine 60 millions de consommateurs épingle les pires entreprises de l’année, en leur décernant ses « Cactus de la conso ». Il se base notamment sur les 2000 courriers de plaintes reçus tous les mois par la rédaction.

Et l’heureux gagnant du cactus d’or de 2019 est … la SNCF. L’entreprise ferroviaire succède à Engis, gagnant de 2018 et SFR en 2017.

Si la SNCF est épinglée cette année, ce n’est pas spécialement à cause des grèves qui perturbent fortement le trafic depuis début décembre. Le magazine sanctionne surtout la qualité du service : « Ponctualité, tarifs, accès aux guichets… La compagnie ferroviaire exaspère de nombreux clients. Mais elle a supprimé plus de 5 000 emplois ces dernières années, principalement au guichet. » Il pointe aussi les nouvelles cartes de fidélité « Avantage » et « Liberté » qui « cachent en réalité de belles hausses de prix. »

Dans la catégorie « cactus de la défaillance », le magazine couronne Vinted. Le site d’échange en ligne est une réussite commerciale probante. Mais selon le journal, l’entreprise est « dépassée par son succès ». La réception de colis vides serait courante et le service après-vente ne serait pas d’un grand secours. 

Le « cactus de la pire pratique » est remporté par La Fnac. « Lors de l’achat, le vendeur de la Fnac propose une assurance gratuite d’un mois. Elle est parfois assortie d’une offre de remboursement […]. De nombreux clients acceptent et fournissent leur RIB. Un mois après, la gratuité s’est transformée en prélèvement qui peut aller jusqu’à 26 €. Le client est engagé pour un an sans avoir signé de document » dénonce le magazine.

Enfin, le « Cactus du produit trop fragile » revient à la Nintendo Switch, qui connaîtrait de nombreux dysfonctionnements, de la carte mère au joystick. Et « les réparations sont facturées au prix fort par Nintendo ».


En cours de diffusion

Titre

Artiste