La K-Food passe à table !

Publié le 9 septembre 2019

La mondialisation a du bon. Et la cuisine en est un excellent exemple. La K-Food, venue de Corée, pointe désormais le bout de son nez.  
Une ferveur culinaire due notamment au bibimbap (bibim signifie mélange et bap fait référence au riz). 
 
Diététique, chic et exotique, il coche toutes les cases et permet en un seul et même plat de consommer glucides, fibres, protéines et vitamines.
Le secret de son succès réside dans sa recette, à l’origine composée de riz, de bœuf, d’un œuf et de légumes. Il a l’avantage de réunir autour d’une même table omnivores ou encore flexitariens.

Ce plat a la bonne idée de se décliner à l’infini (ou presque), seul le riz reste l’ingrédient incontournable. Au restaurant comme à la maison, on peut donc le préparer ou le commander avec, au choix, un mix de : poisson, viande, crevettes, œuf (au plat ou en omelette), légumes (fermentés ou non), algues, sésame, champignons…
À vos bols !


En cours de diffusion

Titre

Artiste