“Je n’ai jamais voulu lui donner la mort”, Nordahl Lelandais nie avoir voulu tuer Arthur Noyer

Publié le 4 mai 2021

Le premier jour du procès de Nordahl Lelandais, meurtrier présumé d’Arthur Noyer, également mis en cause dans l’affaire Maëlys, a eu lieu ce lundi.

Pour ce début de procès la Cour d’Assises de la Savoie est revenue sur la vie personnelle, professionnelle et même sexuelle de l’accusé. Nordahl Lelandais a également évoqué son père et sa période de “vagabond” en 2016.

Lors de cette première journée, après plusieurs auditions de témoins, Nordahl Lelandais a avoué avoir tabassé le militaire en 2017, mais il nie avoir voulu le tuer. L’ancien maître-chien de 38 ans maintient la ligne de défense qu’il avait adoptée devant les juges d’instruction “Oui j’ai donné la mort à Arthur Noyer, sans le vouloir. Je n’ai jamais voulu lui donner la mort”. Après le témoignage de sa mère, Nordahl Lelandais a également présenté “toutes ses excuses à la famille” du jeune militaire.

Une nouvelle journée d’audition

Ce mardi, de nouvelles auditions sont prévues pour comprendre la personnalité de Nordahl Lelandais. L’après-midi commencera par l’étude des faits avec le prévenu qui donnera sa version de la nuit du 11 au 12 avril 2017 puis viendra l’audition des enquêteurs qui sont remontés jusqu’à lui.


En cours de diffusion

Titre

Artiste