Confinement : des commerçants veulent décaler les soldes

Publié le 7 avril 2020

Les soldes d’été auraient dû avoir lieu du mercredi 24 juin au mardi 21 juillet 2020. Mais avec le confinement, les commerçants ne pourront pas empêcher leurs ventes d’être perturbées. Pour pallier à ce manque de clients pendant cette période, la fédération Alliance du commerce, dont la plupart des points de vente sont fermés depuis mi-mars en raison du coronavirus, voudrait décaler les soldes d’été « au plus tard le 1er juillet ».

Dans un communiqué, l’Alliance explique qu’une reprise à cette date permettrait « d’assurer l’écoulement de leurs stocks de la collection Printemps-Été 2020 ». Mais également de « contribuer à la nécessaire relance de la consommation après une crise qui aura fortement pénalisé le pouvoir d’achat de très nombreux Français ». Les commerçants voudraient aussi « reconstituer leur trésorerie » et « préserver la période de la rentrée des classes qui démarre habituellement à partir du 15 août ».

L’Alliance du commerce a d’ailleurs réalisé un sondage pour préparer au mieux la relance de leur activité. Elle veut également suspendre, à titre exceptionnel, la règle des 30 jours qui veut que les produits soldés doivent avoir été proposés à la vente et payés depuis au moins un mois avant le début des soldes.


En cours de diffusion

Titre

Artiste