Attentat de la gare St Charles : quelle est la responsabilité de l’Etat ?

Publié le 8 janvier 2020

Le 1er octobre 2017, deux cousines originaires de l’agglomération lyonnaise, Laura et Mauranne, étaient tuées sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille. Plus de deux ans après les faits le tribunal administratif de Lyon doit examiner le recours des parents qui cherchent à faire reconnaître la responsabilité de l’Etat dans cette affaire.

Pour rappel, l’assaillant avait été relâché quelques heures avant le drame suite à un couac administratif. En effet, Ahmed Hanachi avait été interpellé 2 jours avant les faits à La Part-Dieu pour un vol à l’étalage au centre commercial, puis relâché le lendemain sans mesure d’éloignement, ni placement en rétention alors qu’il était en situation irrégulière.

En cause, la préfecture du Rhône qui n’a jamais délivré d’obligation de quitter le territoire français suite à une saturation du centre de rétention de Lyon Saint-Exupéry. Suite à un rapport de l’inspection générale de l’administration, le préfet du Rhône de l’époque, Henri-Michel Comet avait été limogé.


En cours de diffusion

Titre

Artiste