Vincent Lambert : Jean-Louis Touraine juge les lois de fin de vie insuffisantes

Publié le 21 mai 2019

Depuis que la cour d’appel de Paris a ordonné la reprise des soins de Vincent Lambert, patient en état végétatif depuis maintenant 10 ans, la nouvelle n’a pas manqué de faire débattre et de remettre en cause les lois qui encadrent ce sujet sensible. 

De nombreuses personnes se sont exprimées sur l’affaire, notamment Jean-Louis Touraine, président du groupe d’études de l’Assemblée nationale sur la fin de vie. Le député du Rhône a débuté toute une remise en question sur les lois qui encadrent la fin de vie les jugeant “insuffisantes”.

Le souhait de donner de nouveaux droits aux citoyens en réadaptant ces lois est de plus en plus omniprésent, et devrait être programmé prochainement. 


En cours de diffusion

Titre

Artiste