Sous son dôme, la Cité Internationale de la Gastronomie prend forme

Publié le 29 janvier 2019

Les gourmands en salivent déjà. Ce mardi matin, la Métropole de Lyon faisait salle comble pour présenter son projet de la Cité Internationale de la Gastronomie. Plus qu’un simple projet, c’est véritablement la pièce maitresse, le centre névralgique du futur Grand-Hôtel-Dieu, sous son dôme du XVIIIe siècle.

L’ensemble de quatre étages, d’une taille démesurée, fera 4 000 m2. Un espace aussi large qu’il n’y aura de choix : des ateliers culinaires, d’autres pour les dégustations, des espaces dédiés aux expositions, d’autres au co-working pour réfléchir aux petites recettes, comme aux plus grandes, un espace pour les enfants ou encore une gastroludothèque, un nom abracadabrantesque pour réfléchir à une nutrition plus saine. Bref, on peut le dire, la future Cité Internationale de la Gastronomie a mis les petits plats dans les grands.

Dernier volet du Grand-Hôtel-Dieu, la Cité doit ouvrir ses portes entre le mois de septembre et octobre 2019. Sa singularité ? Son prix. L’entrée est prévu à 12 euros mais ne comprend pas les dégustations. Quant au ticket dégustation, il sera fixé à 24 euros. Un prix relativement raisonnable et bon marché, au vu de la qualité des produits dans l’assiette.


Current track

Title

Artist