Parcoursup: fin de la phase principale et plus de 60 000 candidats sans réponse

Publié le 19 juillet 2019

Ce vendredi marque la fin de la phase principale de Parcoursup. La plateforme est destinée à recueillir et à gérer les vœux d’affectation des futurs étudiants de l’enseignement supérieur.

Aujourd’hui, c’est donc près de 62 000 potentiels futurs étudiants toujours dans l’attente, sur un total de 900 000 candidats. Côté gouvernement, Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur et instigatrice de la réforme se félicite de la progression par rapport à l’année dernière: les réponses ont été plus rapides et plus nombreuses.

La réforme entrée en vigueur l’année dernière avait fait face à de nombreuses oppositions et contestations. Les principales critiques accusaient la plateforme d’un manque de transparence, d’opérer une sélection et une discrimination à l’entrée dans le supérieur, certain sociologues, journalistes, politiques, allant même jusqu’à expliquer qu’elle remettait en cause le principe même de l’éducation en France. Ces critiques sont toujours présentes, bien que moins visibles.


En cours de diffusion

Titre

Artiste