Bernard Preynat face à ses victimes

Publié le 14 janvier 2020

Après un faux départ ce lundi, le procès de Bernard Preynat devrait bel et bien débuter ce mardi matin au tribunal correctionnel de Lyon.

L’ancien prêtre est accusé d’ “agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans par personne ayant autorité” entre 1986 et 1991, il encourt jusqu’à 10 ans de prison. Conséquence de ce report, suite à la grève des avocats, le procès est amputé d’une journée. Il doit durer jusqu’à vendredi.

A noter que sur les dizaines de personnes qui se sont signalées comme victimes du curé, seules dix vont prendre place sur les bancs des parties civiles. En cause, la prescription de nombreux faits dénoncés. 

A noter que l’ancien aumônier reconnaît la plupart des faits, il a été réduit à l’état laïc à l’été 2019.


En cours de diffusion

Titre

Artiste